Financement: propriété d’une valeur de 1 825 000€ à Méribel

Posted on 16 Sep 2020 in Transactions
Financement: propriété d’une valeur de 1 825 000€ à Méribel
  • Lieu d’achat : Méribel
  • Prix de la propriété : 1 825 000 €
  • Montant du prêt : 1 250 500 €
  • Type de prêt : Amortissable
  • Durée du prêt : 20 ans
  • Taux d’intérêt : 1,85% fixe
  • Quotité de financement : 70%

Le contexte

Le client est venu nous voir suite à une discussion avec le notaire concernant les taux bas en France. Comme de nombreux acheteurs, cet importateur de vins avait l’intention d’acheter la propriété au comptant avant de connaître les conditions de prêt avantageuses en France.

Notre approche

Nous avons ciblé un prêt avec une quotité de financement de 70% avec un taux fixe de 1,55% par an. Après avoir reçu des commentaires positifs du prêteur, le client a dû payer une estimation du bien afin que la banque confirme le montant du prêt. Le prix était bien en dessous du prix du marché, ce qui est une surprise puisque le chalet est situé au pied des pistes dans une rue où les propriétés se vendent à un prix au m² bien plus élevé.

Néanmoins, cela a conduit notre premier prêteur à se retirer du projet, ce qui signifiait que nous devions trouver une solution alternative. Nous sommes allés avec une banque locale dans les Alpes avec un taux d’intérêt plus élevé mais toujours suffisamment attractif pour que le client choisisse un prêt immobilier plutôt qu’un achat au comptant.

Alors que le comité de crédit de notre nouveau partenaire bancaire n’a pas tardé à approuver, les vendeurs sont devenus impatients puisque le compromis de vente avait été signé sans clause de prêt. La prochaine étape consistait à organiser une police d’assurance-décès qui est un processus long et plutôt intimidant qui implique généralement des tests médicaux à ce niveau de prêt.

Entre les engagements de voyage du client et le médecin ne remplissant pas correctement les formulaires d’assurance, la signature de l’acte de vente a été repoussée d’un mois. Cela a été suivi par de nouveaux retards du côté des prêteurs dans l’émission de l’offre de prêt, car les services administratifs sont extrêmement occupés compte tenu des conditions actuelles (COVID-19).

Back to Journal