Acheter comptant : Est-ce toujours une bonne idée ?

artem-beliaikin-Dz-Iij3CrpM-unsplash

Dès le plus jeune âge, beaucoup d’entre nous ont appris qu’il fallait minimiser sa dette au maximum. Cependant, l’achat d’une propriété comptant est-il toujours la meilleure option ? Nous  examinerons les avantages et les inconvénients dans cet article.

Avantages d’acheter comptant

L’un des principaux avantages de l’achat d’une propriété comptant est que le processus de transaction est beaucoup plus rapide car il n’est pas nécessaire de demander un prêt ou une hypothèque. De plus, les coûts d’achat seront moins élevés car il n’y a pas à payer de frais de dossier ou d’intérêts. L’assurance-vie (qui assure l’emprunteur en cas de décès) n’est pas non plus requise.

Acheter comptant n’affecte pas votre capacité financière mensuelle et il n’existe également aucun risque de possession de votre propriété si vous rencontrez des problèmes de trésorerie à l’avenir (sauf pour les entrepreneurs qui ont un statuts ou les actifs personnels et le professionnels sont mélangés).

Avantages d’acheter via un prêt immobilier

L’inconvénient le plus évident de l’achat en espèces est la diminution importante des avoirs liquides. Si la libération de capital est une option dans d’autres parties du monde si vous devez améliorer votre trésorerie, il est très difficile de le faire en France. Le fait de contracter un prêt permet de garder de l’argent de côté pour les mauvais jours.

Contrairement à la croyance populaire, souscrire à un prêt immobilier peut également vous aider à économiser de l’argent. Par exemple, si la propriété est louée, il est possible de compenser les intérêts versés avec tout revenu de location. En outre, avec les banques privées proposant des prêts allant jusqu’à 100% de quotité de financement, vous pouvez également éviter de payer tout impôt sur le patrimoine immobilier si le montant de votre capital dans la propriété est inférieur à 1,3 M €.

Si l’un des principaux inconvénients d’un prêt immobilier est de payer des coûts supplémentaires (tels que les intérêts et les frais de dossier et d’hypotheque), les faibles taux d’intérêt en France permettent d’annuler ces coûts en investissant l’argent dans un portefeuille financier. En effet, de nombreux produits «sûrs» ont un rendement qui peut dépasser le coût du crédit. Lorsque vous investissez, demandez toujours conseil à un conseiller financier.

Le remboursement mensuel restera le même si vous choisissez un taux fixe. Cependant, l’inflation signifie que la valeur réelle du remboursement du prêt dans 10 ans sera inférieure à celle du début.