Èze : Un crédit mixte de 900 000 € !

Le profil

Lieu d’achat : Eze

Prix de la propriété : 900 000 €

Montant du prêt : 750 000 € + 150 000 €

Durée du prêt : 2 + 7 ans

Type de prêt : In fine + amortissable

Taux d’intérêt : 2,30% fixe + 1.16% variable

Quotité de financement : 100%

 

Le contexte

Notre client était un médecin anglais à la retraite cherchant à acheter une nouvelle villa dans le petit village de Èze proche de Nice. Il possédait déjà une propriété dans le même village mais ne souhaitait attendre quelque temps avant de la vendre car la location apportait de bon résultats.

Après avoir discuté de plusieurs options avec la banque existante du client, nous avons confirmé que celle-ci ne pourrait pas offrir un prêt immobilier uniquement In Fine car selon eux, l’actif net de son portefeuille n’était pas suffisant pour répondre à leurs critères de crédit. Ils ont aussi refusé de prendre en considération un prêt sur une période de remboursement sur plusieurs années, le client était âgé de plus de 80 ans, c’est l’âge de remboursement maximal que quiconque peut obtenir. De plus, notre client courait le risque de perdre son offre d’achat sur la propriété et par conséquent, la rapidité avec laquelle une banque pouvait accepter son application était essentielle.

Notre approche

Nous avons fait appel aux services d’une banque privée à Monaco. Celle-ci n’a pas de limite d’âge, ses conditions sont plus souples et elle requiert beaucoup moins de documents, accélérant ainsi le processus. Il faut cependant que le client finance en parallèle 30% du montant total du prêt, cela se justifie comme une sécurité supplémentaire pour la banque.

La banque était optimiste à l’idée de prêter en In Fine. En effet, en raison de la promesse de vente, elle était convaincue que cette partie serait payée par le client lors de la vente sa propriété. Cela a été prévu pour 2 ans avec une possibilité de prolongation de 2 ans si les critères sont remplis.

Pour la banque, l’idée principale fut que de montrer au client de quelle façon celle-ci puisse augmenter son capital d’investissement. En effet, les banques privées recherchent principalement une relation à long terme avec leurs clients en faisant en sorte de les impressionner avec une gestion efficace de leur portefeuille.

En fin de compte, nous avons réussi à obtenir auprès de la banque un prêt immobilier en deux temps. La majeure partie du prêt est In Fine dans le cadre d’un contrat renouvelable de deux ans, puis un remboursement plus classique dans un second temps.